Rechercher

Pourquoi la trappe coupe-feu est-elle indispensable en sécurité incendie ?

trappe-coupe-feu

BOOSTEZ VOTRE VISIBILITÉ !

Vous souhaitez communiquer sur notre support et améliorer votre référencement naturel ? 

La sécurité incendie consiste en un regroupement de dispositions qui font obligation aux établissements recevant du public de s’aligner sur des normes sécuritaires capitales pour la sécurité de tous. Il s’agit de disposer de bâtiments et de solutions optimisés au regard du risque d’incendie et de ses conséquences. Afin d’y parvenir, les professionnels font construire leurs bâtiments selon ces règles ou y intègrent a posteriori des dispositifs de protection incendie ? Dans ce contexte, pourquoi les trappes coupe-feu sont-elles indispensables ?

La trappe coupe-feu : une double action

Au moment d’un incendie, une quantité colossale de fumées toxiques est générée. Il devient donc crucial de disposer d’un dispositif de désenfumage, qui permet l’évacuation des fumées et des gaz. C’est le cas de la trappe coupe-feu (souvent appelée trappe de désenfumage) qui offre également un accès supplémentaire et une meilleure visibilité aux secours.

En effet, en matière de sécurité incendie, la méthode la plus performante est celle du confinement des flammes. Lorsqu’un incendie se déclare, les dispositifs coupe-feu entrent en action. Ils constituent alors des espaces étanches, desquels le feu ne parvient pas à se propager (ou dans un délai très long). En confinant ainsi le feu, le bâtiment peut être évacué plus rapidement et sereinement, laissant le local libre pour l’intervention des secours (qui est ainsi considérablement facilitée).

Les trappes coupe-feu permettent ainsi au public d’évacuer dans les meilleures conditions. Elles diminuent la concentration des gaz toxiques et maintiennent une quantité d’oxygène convenable afin de pouvoir respirer.

Attention, il est important de sensibiliser les salariés d’un ERP afin que tous sachent utiliser une trappe coupe-feu. L’objectif du dispositif est d’être ouvert ou refermé en fonction des besoins et dans l’urgence. C’est pour cette raison que de nombreux locaux organisent des exercices de prévention incendie auprès de leurs collaborateurs.

Typologie des trappes coupe-feu : choisir le bon modèle

Par nomenclature, les dispositifs coupe-feu sont catégorisés en fonction de leur temps de résistance aux flammes. Les trappes coupe-feu ne font pas exception : il existe divers modèles, classés selon leur degré coupe-feu. Le modèle EI30 résistera 30 minutes, EI60 une heure et EI120 deux heures.

Tous les modèles de trappe coupe-feu proposés par un expert de la sécurité incendie doivent, en revanche, disposer de deux dispositifs de blocage. Le câble et le mousqueton constituent la meilleure solution.

Enfin, il existe des trappes coupe-feu verticales et d’autres horizontales. Le choix du mode d’ouverture dépend de chaque bâtiment et des contraintes de son architecture. Par exemple, sur un mur, ce sont les trappes coupe-feu verticales qui sont posées, tandis que les plafonds sont très appropriés au modèle horizontal. 

En effet, l’installation des trappes coupe-feu peut s’effectuer au moment de la construction d’un bâtiment ou intervenir a posteriori. Pour installer ces dispositifs, il faut connaître leur futur emplacement et faire preuve d’un certain nombre de connaissances en bâtiment.

Dans ce cas de figure, il faut choisir son matériel auprès d’un revendeur spécialisé dans la conception, la fabrication et la pose des dispositifs coupe-feu. Contactez 2F Protection, spécialiste de la protection incendie passive et découvrez son catalogue de trappes coupe-feu en cliquant sur le lien suivant : https://www.trappe-coupe-feu.fr/.